Insertion Profesionnelle

Le Diplôme Universitaire de Technologie est un diplôme national reconnu par les entreprises. Il forme au métier de technicien supérieur en chimie.

Le technicien supérieur est l’adjoint de l’ingénieur ou du chercheur dans les grands domaines suivants :

  • contrôle des produits ;
  • services d’analyse ;
  • fabrication ;
  • production ;
  • conduite d’un procédé ;
  • recherche fondamentale ou appliquée.

Ces techniciens compétents de niveau BAC +2 peuvent alors s’insérer très rapidement dans de nombreux secteurs tels que :

  • l’industrie chimique : produits chimiques et dérivés, pétrochimie ;
  • l’industrie pharmaceutique ;
  • l’industrie para chimique : parfums, cosmétiques, peintures, détergents, adhésifs, automobiles, plastiques… ;
  • les laboratoires d’analyse et de contrôle de l’instrumentation scientifique ;
  • les fonctions technico-commerciales ;
  • la production et le traitement des eaux usées ;
  • les stations d’épurations industrielles et citadines.

Les étudiants des promotions précédentes travaillent dans les entreprises suivantes :

  • EDF ;
  • Bluestar Silicones ;
  • Parfum Christian Dior ;
  • CEA Marcoule ;
  • Michelin…

Poursuites d’études

Le DUT est un diplôme d’Etat qui correspond à 120 ECTS dans le schéma d’harmonisation européen des études supérieures (LMD). Le conseil pédagogique émet un avis  (très favorable, favorable, …) en fonction du classement  de l’étudiant. Les modalités de recrutement et la décision finale sont fixées par les filières d’accueil.

Les poursuites d’études peuvent s’effectuer à différents niveaux :

1. Filière courte (Bac+3) :

Licence Professionnelle
Les contenus pédagogiques correspondent à un approfondissement des connaissances dans le même domaine technologique (l’acquisition de ces diplômes est souvent possible en alternance).

2. Formations générales, Écoles d’ingénieurs (Bac +4 / +5) :

Écoles d’ingénieurs : ces formations ne sont accessibles qu’aux étudiants ayant un très bon niveau (meilleurs éléments de la promotion). Les admissions se font en général sur dossier et entretien.

Deuxième cycle universitaire (L3) : ces formations permettent l’accès aux masters recherche et professionnels dans les domaines de la chimie et de l’environnement.